SIRENA

S eismic I nvestigation by RE cording of Acoustic Waves in the North Atlantic

           go to the SIRENA home page in English

L'expérience SIRENA a permis le mouillage de six hydrophones autonomes sur les flancs de la Dorsale Médio-Atlantique, au nord du Plateau des Açores, entre les latitudes 40°20'N et 50°30'N. Le ''réseau SIRENA'' a enregistré pendant un an et demi les signaux acoustiques engendrés par les séismes de la Dorsale, signaux qui se propagent à de longues distances, en étant très peu atténuées, dans le "canal SOFAR". Ces signaux ont permis de localiser, avec une grande précision (mieux que 2 kilomètres), les épicentres des séismes se produisant à l'axe de la Dorsale. Les distributions dans le temps et dans l'espace des séismes permettent de mieux comprendre les processus de l'accrétion, dans un contexte d'interactions entre une dorsale lente et un panache mantellique, mais également, à plus long terme, de contribuer à l'évaluation de l'aléa sismique dans l'Archipel des Açores.

Cette expérience a été réalisée grâce à la collaboration entre plusieurs laboratoires : UMR6538 "Domaines Océaniques" à Brest, Pacific Marine Environmental Laboratory (NOAA/Oregon State Univ., Newport, Oregon), Centro de Geofisica de Universidade de Lisboa et le Centro de Investigaçao Marinha e Ambiental (Universidade do Algarve, Faro, Portugal).

Les hydrophones ont été déployés, par le N/O Le Suroit, lors de la campagne SIRENA entre le 17 mai et le 3 juin 2002. Ils ont été récupérés, et les données recueillies, lors de la campagne SIRENA-2/D274 du R/V Discovery , entre le 12 septembre (appareillage de Govan, Ecosse) et le 1er octobre (fin de la campagne à ponta Delgada, Açores) 2003. 

Jean Goslin était le Chef de Projet de l'expérience SIRENA et le chef de mission à bord pour les campagnes de déploiement et de récupération.
Pour l'UMR "Domaines Océaniques", J.Perrot et J.-Y. Royer étaient à bord des navires pour les deux campagnes, C. Martin nous a rejoint pour la campagne de récupération.

sirena_1.jpg                tracks_s274.jpg              sirena_2.jpg

A la suite de l'expérience SIRENA, l'expérience MARCHE a consisté dans le mouillage d'un réseau dédié de quatre autres instruments, situés à l'ouest et au sud de l'archipel, permettant ainsi l'étude de la sismicité du chantier MOMAR à l'échelle régionale

Remarque: vous êtes les bienvenus pour faire une utilisation non-commerciale des images contenues dans les sites ci-dessus  (dans ce cas, un petit message pour m'avertir de cette utilisation me ferait plaisir...). L'utilsation d'images de personnes physiques est toutefois interdite, ainsi que toute utilisation d'images pour un usage commercial.