BTenseigB.gif (3514 octets) BTdiveB.gif (3683 octets)
RECHERCHES
J. Déverchère

Actions et cibles

Activités menées

Mon activité de recherche est centrée sur les processus de rifting et sur le devenir des marges passives. Je cherche à dégager les caratéristiques de la déformation active en domaine continental, à travers le cas du rift Baïkal et de la Mongolie, et en domaine de transition continent-océan, à travers des exemples méditerranéens (domaine Ligure, marge algérienne). Pourquoi et comment la déformation se concentre sur ces domaines? Quel en est son évolution spatio-temporelle? Quelles forces en sont à l'origine? Quelles conséquences dans l'évaluation du risque pour ces zones souvent vulnérables? Mon approche est intégrée et pluridisciplinaire. Elle nécessite l'emploi d'outils et de méthodes variés et ne se conçoit pas sans une association avec des géologues et géophysiciens et avec des modélisateurs, à l'expérience complémentaire.

Suite à l’action menée en Sibérie et en Mongolie, les chantiers et domaines d’application se sont élargis lors de mon arrivée à Brest en 2002, notamment par (1) le développement d’une étude intégrée, pluridisciplinaire, de la marge sous-marine algérienne, qui révèle une très importante déformation active en compression, renouvelant la compréhension que l’on pouvait avoir jusqu’alors de la limite de convergence entre l’Afrique et l’Europe et l’évaluation du risque sismique et gravitaire associé; et (2) l’émergence d’un projet d’étude sismotectonique du rift continental Tanzanien, dont l’objectif est d’aborder de manière nouvelle les processus d’interaction lithosphère-asthénosphère aux stades précoces du rifting continental. Enfin, je participe à des projets d'études sismotectoniques en Bretagne et à la reconnaissance de témoins profonds de la Crise de Salinité Messinienne en Méditerranée.