Groenland

Groenland

Géographie :

La péninsule de Svartenhuk se situe au sur la marge continentale Ouest du Groenland, dans la mer de Baffin, à une latitude d’environ 71° Nord.

Groenland1

localisation du site de Svartenhuk

Contexte géologique :

Cette péninsule est constituée de coulées basaltiques mises en place entre le pliocène et l’éocène et dues à deux facteurs. Le premier est l’ouverture de l’Atlantique Nord. Les coulées se sont mises en place au moment de la formation de la marge lors de la rupture continentale associée à l’ouverture de l’océan. Le second facteur est l’arrivée de la tête d’un panache mantellique sous la zone (situé aujourd’hui sous l’Islande). Celui-ci est à l’origine d’une province magmatique appelée « North Atlantic Tertiary Igneous Province ». Les deux branches du rift, de part et d’autre du Groenland ont formé des zones de lithosphère amincie dans lequel le matériel du panache s’est accumulé préférentiellement, d’où la formation intense de basaltes dans les deux zones. La tectonique des plaques a ensuite fait dériver le Groenland à l’Ouest du point chaud. L’essentiel du matériel résultant de l’arrivée de ce panache est sous-marin. Cependant, il existe quelques affleurements en surface, comme Svartenhuk (d’où proviennent l’échantillon et les photos), Nuussuaq et Disko.

d'après Larsen & Saunders, 1998
Evolution du Groenland par rapport au point chaud d’Islande d’après Larsen & Saunders, 1998

Le volcanisme fissural a permis la mise en place de très importantes coulées basaltiques, recoupées par de nombreux dykes. L’échantillon étudié provient de l’un de ces dykes.

Il a une composition gabbroïque et présente des cristaux en « plumes », ramifiés et orientés parallèlement les uns aux autres.

 Image3

Coulées basaltiques de Svartenhuk ; les flèches indiquent la position de dykes recoupant les coulées basaltiques
Coulées basaltiques de Svartenhuk ; les flèches indiquent la position de dykes recoupant les coulées basaltiques

 

Détail de lame mince, cristaux ramifiés
Détail de lame mince (LPA), cristaux ramifiés
Img0057-2
Détail d’une lame mince (LPA) d’un échantillon grabbroïque de Svartenhuk

Galerie photos Groenland

 

Références

Larsen H.C. & Saunders A.D., Tectonism and volcanism at the southeast greenland rifted margin: a record of plume impact and later continental rupture, 1998, Proceedings of the Ocean Drilling Program, Scientific Results, v. 152, p. 503-533

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.